Le mot du jour : environnement

Written by le contrôleur on November 23rd, 2009

Le gouvernement des Maldives, un archipel de l’océan Indien, a tenu samedi dernier sa réunion ministérielle sous l’eau afin d’attirer l’attention sur les effets du réchauffement climatique. Une montée du niveau de la mer de 1 mètre seulement suffirait à engloutir les milliers d’îles de cet archipel, très prisé des touristes fortunés.

D’où ça vient ?
Le mot « environnement » est apparu au XXe siècle. Il vient du verbe « environner » qui est issu de l’ancien français « viron », qui veut dire « cercle ». L’environnement, c’est le milieu dans lequel nous vivons ou qui nous entoure : la nature, les voisins, un immeuble, une maison, une usine. Depuis plusieurs décennies, la perception de l’environnement a changé, elle n’est plus seulement locale, proche de nous, mais plutôt mondiale, à l’échelle de la planète. De nos jours, nous nous efforçons de protéger l’environnement, ce qui revient à parler d’écologie.

Que dit l’@ctu ?
Une drôle de façon de se jeter à l’eau ! Samedi, le président de l’archipel, Mohamed Nasheed, a plongé le premier, suivi de ses ministres en combinaison de plongée et munis de bouteilles, pour une réunion ministérielle pas comme les autres. Une dizaine de ministres ont pris place autour d’une table en fer, à 6 mètres de profondeur, pour adresser un message aux habitants de la planète, les incitant à réduire leurs émissions de CO2.

presidentdesmaldivesMohamed Nasheed, le président de l’archipel des Maldives situé dans l’océan indien. AFP PHOTO/ Mohamed Seeneen

Une opération médiatique soigneusement préparée par l’équipe gouvernementale, suite à l’alerte donnée en 2007 par une commission de l’ONU chargée de travailler sur les changements climatiques. Cette dernière avait prévenu qu’une hausse du niveau de la mer de 18 à 59 cm suffirait à rendre inhabitable les 1 192 îles de cet archipel de l’océan Indien.

En sortant de l’eau turquoise, son Président a par ailleurs déclaré : « Nous devons décrocher un accord à Copenhague qui puisse permettre à tout le monde de survivre ». En effet, au mois de décembre, les dirigeants du monde entier se réuniront à Copenhague pour assister au sommet de l’ONU sur le climat. Leur tâche sera de trouver un accord pour donner une suite au protocole de Kyoto qui prévoyait une réduction des gaz à effet de serre émis par les pays industrialisés d’au moins 5,2 % d’ici à 2012.

Quoique cet archipel soit la destination préférée de touristes très aisés, c’est rassurant de constater que ses dirigeants prennent des positions dans la défense de l’environnement; que cet archipel n’est pas uniquement le paradis de quelques milliardaires…   Bénédicte Boucays


Désolé pour les semaines de silence.  Ceci est le résultat de problèmes techniques!

lecontroleur


Des liens utiles :
Pour en savoir plus sur le sommet sur le climat de Copenhague.

Pour écouter un climatologue nous parler du protocole de Kyoto.

Pour en savoir plus sur le réchauffement climatique.

 

Leave a Comment