Le mot du jour : solidarité

Written by le contrôleur on December 1st, 2009

Les Restos du Cœur ont lancé, aujourd’hui, leur 25e campagne d’hiver. Ses dernières années, le nombre de produits ou de repas chauds distribués aux plus démunis n’a cessé d’augmenter. Parmi eux, il y a des sans-abri, mais aussi de plus en plus de familles avec de jeunes enfants, de mères célibataires et de personnes qui possèdent un emploi.

sdfcanalstmartinD’où ça vient ?

« Solidarité » vient de « solidaire » qui vient du latin « in solidum » qui veut dire « pour le tout ». La solidarité, c’est un sentiment qui pousse les hommes à s’accorder une aide mutuelle. On est solidaire d’une personne, d’un ami, comme on peut être solidaire d’une équipe de basket ! Fondés par Coluche, en 1985, les Restos du Cœur sont une association basée sur la solidarité, avec des bénévoles qui aident et apportent un soutien à toutes les personnes pauvres ou en difficulté.

restos-du-coeur100 000, c’est le nombre de repas que les Restos du Cœur ont servi l’hiver dernier. 800 000, c’est le nombre de personnes qui sont venues prendre un repas chaud dans les camions ou s’approvisionner dans les centres de distribution alimentaire. Des chiffres qui ne cessent d’augmenter. Dans certains départements, comme la Seine-Saint-Denis, d’après les préinscriptions, il devrait y avoir 20 % de personnes en plus cet hiver.

Aujourd’hui, ce ne sont plus seulement les sans-abri qui viennent manger aux Restos du Cœur, il y a aussi des familles avec des enfants, des mères célibataires et même des personnes qui possèdent un emploi. Par conséquent, percevoir un salaire n’est plus suffisant pour être à l’abri du besoin, qu’il soit question de nourriture mais aussi de logement.

Pour autant, il existe en France et en Europe un droit au logement. Ce droit est inscrit dans nos lois depuis plus de 20 ans : « Garantir le droit au logement constitue un devoir de solidarité pour l’ensemble de la nation. » Aujourd’hui, on estime qu’environ 3 millions de personnes vivent dans des logements dépourvus de tout confort et souvent insalubres. Un chiffre que l’on peut difficilement dissocier des milliers de personnes qui viennent tous les soirs manger ou s’approvisionner aux Restos du cœur.

Mais une jolie démarche vient apporter un peu de lumière dans cette nouvelle campagne d’hiver. Le grand cuisinier Thierry Marx vient de concocter des menus sur mesure pour les personnes aidées par les Restos : 65 recettes élaborées à partir des produits distribués dans ses réseaux. De quoi redonner un peu de goût à la vie.

Pour en savoir plus :

Sur le droit au logement

Les Restos du Cœur

 

Leave a Comment