Nicolas Sarkozy veut voir Albert Camus au Panthéon

Written by le contrôleur on November 24th, 2009

“Aux grands hommes, la patrie reconnaissante” : c’est l’inscription au fronton du Panthéon qui abrite les tombeaux de Rousseau, Voltaire, Jean Moulin, Victor Hugo…

pantheon

Nicolas Sarkozy souhaite transférer les restes d’Albert Camus, l’auteur du Mythe de Sisyphe, au Panthéon début 2010, un demi-siècle après sa mort accidentelle. « C’est vrai que j’ai pensé que cela serait un choix particulièrement pertinent que de le faire entrer au Panthéon », a confirmé le président de la République, jeudi 19 novembre à Bruxelles, en marge du Conseil européen. « Ce serait un symbole extraordinaire à mes yeux », « un projet qui me tient extraordinairement à coeur, a-t-il indiqué. J’ai déjà pris contact avec les membres de sa famille. audio-headset player_play2Camus au Panthéon, un symbole à mes yeux – Nicolas Sarkozy  (0’44”) (Suivre ce lien et puis cliquez sur le lien sur le site de France Info).

camus-photo-non-date Portrait non daté d’Albert Camus. (© AFP photo AFP)

Jean Camus, le fils de l’écrivain, refuse que son père soit transféré au Panthéon.  Il estime qu’une telle décision serait un “contresens” sur la vie de l’auteur de l'”Homme révolté”. Jean Camus dit craindre une récupération politique de l’événement.

Quant à sa sœur jumelle, Catherine, elle est plus mesurée. catherinecamusElle refuse de se situer sur le terrain politique, préfère penser à la beauté du symbole : “Je pense à tous ceux qui sont de la même origine que mon père, c’est-à-dire très pauvres, et à ma grand-mère qui était femme de ménage. Peut-être que c’est aussi un hommage qui lui est rendu à elle et, de ce point de vue là, c’est peut-être aussi un symbole pour tous ceux pour qui la vie est très dure”… Et au final, refuse de se prononcer.

Écoutez: audio-headset (Suivre ces liens et puis cliquez sur le lien correspondant sur le site de France Info).
player_play2Catherine Camus ne sait plus quoi penser de la panthéonisation de son père… (1’14”)

player_play2Albert Camus, un symbole d’humanisme selon le socialiste Jack Lang, ancien ministre de la Culture de François Mitterrand  (0’46”)

player_play2Une opération gadget, pour l’un des biographes de Camus, Olivier Todd  (0’59”)

Je préfère qu’on laisse Camus à Lourmarin. Ce n’est pas par antisarkozysme. C’est un lieu qu’il avait étudié, chanté, qui l’avait rapproché d’Algérie”, déclare au Monde Jean Daniel. Le fondateur de Nouvel Observateur se dit contre le transfert de sa dépouille au Panthéon comme le propose Nicolas Sarkozy.

Read an account in English in The Guardian http://www.guardian.co.uk/world/2009/nov/22/nicolas-sarkozy-albert-camus-pantheon

camusgraveinlourmarin
 

2 Comments so far ↓

  1. AB says:

    Une “mort accidentelle”? Comment il a mort, Camus?

  2. Tu veux dire: comment il EST mort.

    Camus est mort dans un accident de voiture.

Leave a Comment